PORTRAIT D'AGENT

Samuel Flahaut - Directeur adjoint du périscolaire Jacques Prévert

Les enfants de l'accueil de loisirs Jacques Prevert travaillent actuellement sur un projet en lien avec les mobilités. Nous sommes allés à la rencontre du directeur adjoint de la structure pour en apprendre davantage ...

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? Quel est votre rôle au sein de l'ALSH et quelles sont vos missions ?

S.F :  " Je m'appelle Samuel, j'ai 37 ans et je travaille pour la mairie de Bruges depuis 2013. J'ai été embauché au moment de la réforme des rythmes scolaires en tant qu'animateur. Aujourd'hui et depuis 5/6 ans, je suis directeur adjoint de l'accueil périscolaire Jacques Prévert. Mon rôle au sein de l'alsh est de seconder la directrice de l'alsh aussi bien dans le domaine pédagogique qu'administratif. Ainsi, mes missions sont entre autres : l'accueil des enfants en toute sécurité, la mise en place et suivi de projets, la construction du lien avec les familles, l'accompagnement des animateurs et animatrices dans leur travail (élaboration et suivi de leur propre projet/formations), la préparation et animation de réunions, le suivi de documents administratifs, la mise en place d'outils quant à l'organisation de la structure ... " 

Vous travaillez actuellement sur un projet en lien avec les mobilités, pouvez vous nous en dire plus ? En quoi cela consiste ? Quel est l’objectif de ce projet ?

S.F :  " Le projet Ludikub porte sur le sujet des mobilités douces. Dans son élaboration, je l'ai imaginé comme ayant 3 buts :
- sensibiliser les familles (dont les enfants sont scolarisés sur Prévert) aux mobilités douces
- faire éventuellement évoluer leurs modes de déplacements
- rendre les trajets entre leur domicile et l'école plus ludiques. "

L’avancée du projet a-t-elle été impactée par la situation actuelle ?

S.F :  " Le projet est effectivement ralenti par la situation actuelle. Etant donné que les vacances sont arrivées plus tôt que prévu et que durant celles-ci, seuls certains enfants sont accueillis, certaines étapes concrètes dans la fabrication des Rubik's Cube ont été repoussées à la semaine du 26 avril (et celles qui suivront). "

Quelles sont les prochaines étapes du projet ?

S.F :  " L'étape la plus importante est clairement la fabrication des Rubik's Cube. Il faut encore poncer et peindre certains cubes en bois pour que ceux-ci ressemblent vraiment à quelque chose. Mais je ne m'inquiète pas à ce sujet ; quand il s'agit de bricoler et de peindre un peu, les enfants sont très motivés ! En même temps que la fabrication des cubes, différentes actions (notamment de communication) devraient avoir lieu. Une fois, les Rubik's Cube fabriqués, il ne "restera plus" qu'à les installer et voir comment ce projet vit (et surtout comment il peut évoluer sur du long terme). "